Chichis, beignets… Advil, antibio ?

À Haïti, comme dans beaucoup d’endroits dans le monde, on vend des médicaments à la sauvette.

Cette femme de Haïti n’est ni pharmacienne, ni médecin.

À Haïti, comme dans beaucoup d’endroits dans le monde, on vend des médicaments à la sauvette.

Quand certains accumulent des pilules magiques dans leurs armoires à pharmacie, d’autres sont contraints d’aviser, au jour le jour, au grès des urgences.

.

👉🏻 Vaccins, antirétroviraux, antipaludéens contrefaits : l'Afrique est devenue le terrain de jeu des trafiquants de faux médicaments, un business lucratif qui fait des centaines de milliers de victimes. Un médicament sur 10 dans le monde est une contrefaçon, selon l'OMS. Ce chiffre atteint 7 sur 10 dans certains pays. Cette foire aux faux médicaments est le fait de responsables de santé publique corrompus, qui font leur marché au rabais en Chine et en Inde.

100.000 personnes meurent chaque année en Afrique à cause de faux médicaments, selon l'OMS.

.

👉🏻 S’ils ne sont pas contrefaits, ils sont périmés, parfois de plus de 10 ans.

Des systèmes de collecte comme Cyclamed n’envoient plus les médicaments rapportés par les patients vers l’Afrique ou l’Asie.

Il est en effet apparu que les inconvénients surpassaient les bénéfices. Il fallait reconditionner les médicaments, refaire des boites complètes, mais les dates limites portées sur les plaquettes variaient à l’intérieur d’une même boite. Les notices n’étaient pas dans la bonne langue ou trop compliquées.

Et surtout on envoyait des médicaments comme les antibiotiques absolument pas adaptés aux conditions locales. Chez nous, un usage immodéré des antibiotiques a entrainé l’apparition de résistances. Cela impose de traiter des affections causées par certains germes banals avec des molécules surpuissantes, comme si on écrasait une mouche au bulldozer.

Ce n’est heureusement pas le cas en Afrique où les bactéries responsables des angines répondent toujours à des traitements par des antibiotiques classiques .

.

Je trouve que la photo nous permet nous interroger sur nos habitudes, nos réflexes et nos conditionnements en matière de consommation de médicaments ! Merci@gabrielegalimbertiphoto! .

#exploretasante#naturopathie#bigpharma#medicaments#africa#medical#sante

© 2020 - Ambre ROSAIN - exploretasante.fr